La rentabilité facilitée

Le Taxi-Lait porcins constitue la solution tant attendue d’un problème de plus en plus manifeste dans l’élevage moderne des porcins : la mise en place technique d’un complément alimentaire pour les porcelets.

Cela fait un moment que la production de lait des truies n’est plus à même de satisfaire aux besoins de lait des portées avec de plus en plus d’individus grandissant de plus en plus vite. Qui négligerait ce manque de lait et se fierait uniquement aux compléments préstarter, perd un potentiel de rentabilité.

L’augmentation continue des indicateurs de rentabilité importants, par exemple le nombre de porcelets par an et le poids au sevrage, a, certes, des avantages économiques incontestables, mais crée aussi beaucoup de problèmes pour le quotidien du travail.

Jusqu’à présent, il n’y a eu que des solutions insatisfaisantes en pratique pour réagir à ces développements : les truies nourrices prolongent le régime allaité, d’où moins de porcelets par truie par an, et les truies artificielles n’assurent pas le même gain quotidien.

Cependant, il a été fatigant et a demandé beaucoup de temps, jusqu’ici, de rajouter du lait à l’alimentation des porcelets. Voilà l’inconvénient auquel est venu remédier le Taxi-Lait porcins.

  • Porcelets vite en pleine santé
  • Potentiels économiques saisis
  • Alimentation confortable des porcelets
  • Pas de bricolage

Voici comment cela marche:

  • L'agitateur puissant mélange la poudre de lait reconstitué et l'eau en un rien de temps, et vous disposez ainsi de 80 l ou 120 l de lait.
  • Le réchauffeur porte ce lait automatiquement, à l'heure programmée, à la température de buvée précise réglée.
  • Le châssis pratique vous permet d'apporter facilement le lait aux porcelets (en option même avec un entraînement électrique).
  • La pompe alimentée par pile dose la quantité précise souhaitée dans l'augette par l'intermédiaire de la potence de distribution.
  • Grâce à l'inox du fût et à la fonction de pompage, le lavage de l'appareil est un jeu d'enfant.

Des porcelets vite en pleine santé

Les portées avec de plus en plus d'individus baissent nécessairement le poids à la naissance, et le pourcentage de porcelets légers augmente. En même temps, les porcelets d'aujourd'hui affichent un potentiel de croissance plus grand et sont capables de gagner du poids pendant une période brève. Afin de profiter pleinement du potentiel génétique de tous les porcelets et d'assurer un développement en santé de tous, autant que possible, il est incontournable de rajouter du lait à l'alimentation.

Manque de lait évité

Depuis 10 ans environ, le manque de lait, c'est-à-dire le fait que le lait de la truie ne suffise plus pour proposer la quantité de lait qu'il faut à tous les porcelets, est un des défis majeurs de l'élevage de porcelets, et il se manifeste chaque année de plus en plus clairement au fur que les performances biologiques des animaux progressent. Il est vrai que la performance de lactation des truies augmente lorsque la portée compte plus d'individus, mais la quantité de lait par porcelet est allée s'abaissant depuis des années. Le Taxi-Lait est votre remède confortable contre le manque de lait.

Hygiène assurée

En réponse au manque de lait, de plus en plus d'élevages utilisent de truies nourrices ou des truies artificielles. Les deux approches, cependant, ne sont pas sans soucis. La meilleure solution consiste à équilibrer les portées des truies et à donner en complément du lait dans des augettes, distribué avec le Taxi-Lait. La curiosité des porcelets les aide à s'habituer vite aux augettes, et lorsque la distribution du lait répond au besoin, à force de lécher, ils les vident complètement jusqu'au repas suivant.

Compétition alimentaire maîtrisée

Lorsque le lait de la truie ne suffit pas pleinement, des luttes hiérarchiques sont plus fréquentes. Les porcelets plus faibles tètent plus rarement, souffrent un ralentissement de leur développement et même lorsqu'ils défendent un trayon, en boivent moins parce que leur tétée est moins forte. Profitez du Taxi-Lait pour assurer que vos porcelets sont forts et bien nourris dès le premier jour.

Mortalité abaissée

Des études ont montré que le taux de mortalité des porcelets nourri au lait complémentaire baisse d'un cinquième (de 9,4% à 7,6%). Profitez du Taxi-Lait pour que les porcelets soient bien nourris, se plaisent dans le nid à porcelets au lieu de se trouver sous la truie où ils risquent de se faire écraser.

Des porcelets vite en pleine santé

En raison de l'augmentation énorme du nombre de porcelets, beaucoup de truies ne sont plus capables d'alimenter adéquatement, de leur lait, tous les porcelets.

Potentiels économiques saisis

Il est certain que du lait en complément à l'alimentation des porcelets se traduit par plus de porcelets, qui se développent mieux, et un poids plus élevé au sevrage. De l'autre côté, il faut prendre en compte le coût de ce lait et l'effort quotidien que constitue la distribution. N'importe quel éleveur rompu à la pratique se demande donc quel est le rapport entre coût et bénéfice. Est-ce que ces coûts valent la peine ?

Le bénéfice

D'après Hilgers et Hühn (dans Bauernzeitung, édition de la 35e semaine 2010), des élevages porcins en Rhénanie ont vu progresser le poids au sevrage de 0,4 kg, à 7,5 kg, par la distribution, deux fois par jour, de lait en complément alimentaire pendant une période de 14 jours. Parallèlement, la mortalité des porcelets a baissé de 9,4% à 7,6%, ce qui équivaut à une augmentation de + 0,4 du nombre de porcelets par truie par an. Voici le bénéfice que ces chiffres représentent pour un élevage avec 300 truies :

 

Bénéfice annuel
+ 0,4 porcelet sevré par truie par an
x 300 truies x € 94,–
€ 11.280,-
+ 0,4 kg de poids au sevrage
x 300 truies x € 15,–
€ 1.800,-
Bénéfice total € 13.080,-

 

Dépense annuelle
Aliment:
14 jours de lait complémentaire, à 1,5 l/porcelet
€ 240,–/quintal de lait reconstitué (net)
= € 0,9/porcelet x 25 porcelets x 300 truies
€ 6.750,-
Équipements:
Taxi-Lait porcins H&L 80 l, complet € 3 500,– (net)
amorti sur 10 années
Intérêts de 5% sur € 1750,–
Énergie 4 kWh x € 0,25 x 365 jours
Remises en état à 3% de la valeur neuve
€ 350,-
€ 88,-
€ 365,-
€ 105,-
Travail supplémentaire (d'après Hilgers et Hühn, 2010):
20 minutes/jour pour 20 portées
20 minutes x 14 jours : 20 portées x 2,3 portées
x 300 truies = 9660 minutes
= 161 heures x € 10,–
€ 1.610,-
Coût total: € 9.268,-
Bénéfice supplémentaire: € 3.812,-

Par conséquent, le bénéfice supplémentaire calculé est de € 3 812. Le bénéfice réel, cependant, sera encore plus élevé, car les porcelets qui ne sont pas victimes d'un manque d'énergie après la naissance, sont plus sains et plus forts. C'est pourquoi ils défendront mieux leur trayon sous la truie. Suite à cela, les porcelets auxquels on donne du lait complémentaire boivent aussi plus de lait maternel, avec la qualité duquel rien ne saurait rivaliser.

Alimentation confortable des porcelets

Il importe de travailler rentablement, mais votre santé est encore plus importante ! Ménagez votre corps et laissez au Taxi-Lait le travail dur que demande l'alimentation des porcelets.

Une technologie facile à comprendre, pour tout le monde

  • Si vous ne pouvez travailler avec les mêmes personnels tout le temps, il faut des équipements pour l'alimentation qui soient faciles à utiliser. Les fonctionnalités du Taxi-Lait sont fréquemment totalement intuitives. Vous économisez du temps d'initiation et la qualité du travail des personnels s'améliore.
  • Vous pouvez programmer vous-même l'heure du début du réchauffement de la ration. Vos employés ne font que donner à boire aux porcelets. Les quantités préréglées et le contrôle permanent de la température minimisent le risque de se tromper.

Toutes les fonctionnalités par simple action sur un bouton

  • Que vous désiriez faire dissoudre de façon optimale le lait reconstitué à l'aide de l'agitateur puissant au fond du fût ou régler les quantités à doser, toutes les fonctionnalités sont accessibles et réglables au panneau de commande, d'une simple action sur un bouton.
  • En plus, vous pouvez prédéfinir les heures de début du réchauffement automatique du lait. Voilà que le Taxi-Lait travaille à votre place même la nuit.

Transport du lait bon pour votre dos

  • Tous les Taxis-Lait disposant d'un châssis, ils permettent le transport facile du lait vers les porcelets. Même une grande distance ne fait plus peur.
  • C'est encore plus facile avec l'entraînement électrique EL-AN, un système alimenté par pile entraînant l'essieu avant. Il est disponible en option pour le modèle 120 l. Grâce à lui, vous avancez et reculez à une vitesse infiniment variable entre deux extrémités, un jeu d'enfant.

Alimentation lactée facile et précise

  • La potence de distribution pratique et le pompage étalonné sur la quantité refoulée apportent la quantité précise voulue dans les augettes. Vous sélectionnez simplement une des cinq quantités à doser et appuyez sur un bouton sur la poignée.
  • Lorsque vous vous trouvez près des porcelets, vous êtes autonome du secteur grâce à la pile intégrée.
  • Le tuyau long est votre atout quand il s'agit d'atteindre confortablement des endroits éloignés
Alimentation confortable des porcelets

Manipulation et dosage simples

Alimentation confortable des porcelets

Potence de distribution avec commande déportée

Pas de bricolage

Bien sûr, on peut toujours faire moins cher ; probablement, aucun domaine du quotidien agricole ne connaît autant de bricolages improvisés pour se faciliter la vie que la distribution du lait : diables à pneus avec des bidons, charrettes de toutes sortes rebricolées avec des pots, arrosoirs, bols gradués ... Si, au contraire, la qualité est au centre pour vous, comme pour nous, vous vous intéresserez à ce qui suit.

Le point cardinal pour vous : la qualité

  • Il y a tant à faire chaque jour qu'une seule chose importe quant aux matériels : qu'ils fonctionnent ! C'est pourquoi nous fabriquons tous les composants de la plus haute qualité afin de garantir leur fiabilité totale.
  • Le réservoir à lait haut-de-gamme fait d'inox se lave facilement et se distingue par sa longue vie. C'est vrai aussi, d'ailleurs, de tous les autres composants du Taxi-Lait.
  • Pourvu que vous le laviez et vérifiiez son paramétrage tous les jours, le Taxi-Lait sera longtemps votre assistant sur lequel vous pouvez compter. À cette fin, nous avons pris soin de vous rendre le lavage et le paramétrage aussi faciles et confortables que possible.

Tout en un, et pourtant personnalisé

  • Au lieu de demander plusieurs appareils pour les divers procédés – mélange, réchauffement, transport et allaitement –, le Taxi-Lait propose tout cela réuni en un seul appareil. Généralement, aucun investissement supplémentaire n'est nécessaire.
  • Vos exigences sont différentes de celles de votre voisin. Par conséquent, le Taxi-Lait ne vous propose pas seulement deux capacités, mais aussi le châssis de déplacement normal ou bien l'entraînement électrique EL-AN.
Pas de bricolage

Réservoir à lait en inox, facile à laver, avec agitateur au fond

Pas de bricolage

Entraînement de locomotion électrique EL-AN

Le modèle standard, votre point de départ

  • Taxi-Lait modèles 80 l, 120 l avec un châssis versatile à 4 pneus et frein de stationnement
  • Poignées ergonomiques
  • Réservoir en forme du fût en inox poli, facile à laver
  • Couvercle verrouillable avec joint d'étanchéité, grand angle d'ouverture
  • Robinet de vidange 1 ¼" assurant la vidange totale
  • Commande électronique avec sonde de niveau de liquide et thermomètre

Système de pompage

  • Pompe en inox alimentée par pile
  • Potence de distribution avec poignée ergonomique
  • Pile et chargeur de pile ne demandant aucun entretien
  • Gestion électronique des quantités

Commande déportée

  • Pompe en inox alimentée par pile
  • Potence de distribution avec poignée ergonomique
  • Pile et chargeur de pile ne demandant aucun entretien
  • Gestion électronique des quantités

Agitateur au fond du fût

  • Agitateur puissant
  • Action à intervalles réguliers pendant le réchauffement du lait

Réchauffeur électrique

  • Feuilles chauffantes d'une grande efficacité
  • Réchauffement doux du lait, sans le brûler
  • Puissance de chauffe en fonction du modèle (3 à 6 kW)

Option supplémentaire pour personnaliser votre Taxi-Lait

Entraînement électrique EL-AN

  • Entraînement à 2 vitesses de base, infiniment variable
  • Entraînement puissant en avance et recul
  • Pile et chargeur intégrés

Tuyaux pour la pratique et pour la distribution de lait complémentaire en général

Priorité absolue : alimentation correcte en colostrum

Assurez-vous que les porcelets absorbent du colostrum précocement. Mettez les nouveaux-nés aux trayons de la truie et assurez-vous qu'ils boivent effectivement. Les porcelets faibles incapables de bien téter ont besoin de 10 à 15 ml de colostrum dans le flacon de drenchage (flacon en plastique avec petit tuyau en plastique). Cela les aide à défendre leur trayon à eux. Le colostrum peut être récolté avec une pompe à pulsation électrique, du type utilisé aussi, d'ailleurs, par les femmes. 45 à 60 minutes plus tard, essayez de nouveau de mettre le porcelet à la mamelle afin d'assurer qu'il absorbe du colostrum.

Distribution complémentaire pour les grandes portées

Contrôlez les mamelles de la truie. Si la portée a beaucoup d'individus ou que les mamelles soient sous-développées, commencez dès le premier jour à rajouter, deux fois par jour, 150 ml environ par portée. Veuillez vous conformer aux consignes du fabricant du lait reconstitué quant à sa préparation et distribution. L'alimentation complémentaire se fait le plus facilement avec des augettes adaptées en plastique ou inox fixées sur la dalle grillagée. Afin de vous faciliter le repérage, il est conseillé de marquer la quantité valable pour une portée donnée sur la cloison de la case ou la fiche de truie. Dès lors que les porcelets vident complètement l'augette, vous pouvez augmenter la quantité d'une distribution, ce qui est à reporter sur la cloison ou fiche aussi. Une fois par jour, il faut laver les augettes. Le plus facile est de le faire le matin, lorsqu'elles ont tendance à être vides. Il est conseillé de déplacer des individus pour équilibrer les portées seulement le premier jour et après une absorption suffisante de colostrum.

Les préstarters sont bons seulement avec du lait

Les compléments solides dits préstarter sont un additif judicieux à l'alimentation au lait des porcelets, mais ne sauraient compenser le manque de lait après la mise bas. Le porcelet a l'habitude du lait dès sa naissance, alors qu'il doit encore apprendre à absorber des aliments solides. Voilà pourquoi une alimentation lactée pendant les 14 premiers jours est tellement importante, car c'est après ce délai seulement que l'activité des enzymes digestives démarre et que les préstarters peuvent déployer pleinement leur potentiel. À partir d'une semaine avant le sevrage, on peut donner dans la même augette, du lait le matin et (une petite quantité) de complément préstarter le soir. Pour ce faire, il n'importe pas et même est avantageux qu'on trouve encore du lait dans cette augette (il fait dissoudre le préstarter, favorisant ainsi son absorption). La quantité de préstarter donné le soir peut ensuite être augmentée de manière linéaire alors que, le matin, on continue à donner du lait.

Post-sevrage

Il est conseillé de continuer à donner du préstarter pendant les 3 journées environ qui suivent le sevrage, puis de le couper à l'aliment pour les nourrains. Les plus petits des nourrains dans leur flat-deck peuvent recevoir du lait pendant une semaine de plus.

Faut-il adapter mon bâtiment pour pouvoir travailler avec un Taxi-Lait ?

Le Taxi-Lait étant un engin mobile, tous les porcelets peuvent généralement être servis facilement. Veillez à ce que les voies qu'il doit emprunter soient bien aménagées et que les portes soient assez larges pour laisser passer le modèle du Taxi-Lait que vous envisagez. Si vous préférez ne pas rentrer dans les salles individuelles avec votre Taxi-Lait, rallongez le tuyau et remplissez l'augette de la quantité réglée à l'aide de la télécommande déportée sur la poignée de la potence de distribution. Le Taxi-Lait est équipé d'un réchauffeur intégré. Un chauffe-eau supplémentaire n'est donc pas indispensable. L'élément chauffant peut être réglé, à l'aide d'une minuterie, à assurer à temps la température de préparation et de buvée qu'il faut.

Quel est le mode le plus efficace de laver les augettes ?

Il est courant, quoique cela demande beaucoup de temps et d'effort, de démonter les augettes pour les laver manuellement. Une exploitation en Allemagne septentrionale qui se sert du procédé en pratique a développé une autre routine très efficace. L'éleveur s'est fabriqué un « pot » en inox du même diamètre que les augettes, qui va exactement avec le pistolet de son nettoyeur haute pression. Pour les laver, il place le « pot » autour du pistolet sur les augettes et les nettoie d'un coup de gâchette haute pression. La pression et les turbulences du débit assurent un lavage efficace, et le « pot » évite les projections. La case reste bien sèche.

Back to Top